jeudi, 23 mars 2017

L’APF membre fondateur de l’Union nationale des associations agréées du système de santé

L’assemblée générale constitutive de l’Union nationale des associations agréées du système de santé (Unaass), association prévue par l’article 1er de la loi de modernisation de notre système de santé afin de renforcer la légitimité et la reconnaissance de la représentation des usagers, s’est tenue le 21 mars 2017.

73 associations agréées au niveau national, dont l’APF, ont rejoint cette nouvelle Union en signant ses statuts.
Le Collectif Interassociatif Sur la Santé (Ciss) s’est lui fondu dans l’Union nationale des associations agréées du système de santé en en adoptant les statuts, cette évolution statutaire ayant fait l’objet d’un vote à l’unanimité en assemblée générale extraordinaire du CISS ce même 21 mars 2017.

Téléchargez le communiqué de presse

Lutte contre la pauvreté et l’exclusion : réunion de membres du gouvernement avec le collectif ALERTE

Une délégation du Collectif ALERTE, Collectif dont l’APF fait partie, a été reçue hier par Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé, Myriam EL KHOMRI, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Emmanuelle COSSE, ministre du Logement et de l’Habitat durable, et Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, pour s’entretenir avec eux de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

Cette réunion, qui a lieu chaque année depuis le lancement du plan pluriannuel 2013-2017 de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, a permis de faire le point sur la réalisation du plan, largement co-construit avec l’ensemble des acteurs concernés, en premier lieu les associations, mais aussi d’échanger sur les adaptations considérées comme nécessaires.

En savoir plus

 

Répondons présent ! à l’appel des solidarités

 

Répondons présent ! à l’appel des solidarités

1355526053.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si nous n’attendions plus un homme ou une femme providentiel(le) pour nous accorder sur l’essentiel ? Et si, en 2017, les solidarités devenaient un impératif pour les prochains locataires de l’Elysée et de l’Assemblée Nationale ? Et si les caps des Solidarités fixés par les associations et ONG constituaient un référentiel dans lequel devront s’inscrire dorénavant les politiques publiques ?

Pour que ça devienne possible, 70 associations de premier plan et de tous horizons, dont l’APF, ont décidé de faire l’appel : l’Appel des Solidarités.

Nos causes sont différentes mais nos analyses sont identiques et nos solutions convergentes : la solidarité est avec tous et toutes sans exception, elle est économique et fiscale, elle est avec la nature et les générations futures, elle est avec les plus pauvres, les discriminés ; elle est avec ceux qui ne sont pas entendus ; elle est avec tous les peuples. 500 propositions et initiatives pour le concrétiser sont à découvrir sur le site de la campagne.

Nous n’interpellons pas les candidats mais les citoyens.

 

Nous pensons que la situation est grave et que le temps est venu pour qu’une idée nouvelle se lève. Il ne s’agit plus de compter sur la solidarité individuelle mais de réunir les préalables à une solidarité collective, concrétisée dans les politiques publiques.

Pour participer à ce changement, il suffit de voter sur le site www.appel-des-solidarités.org ou d’envoyer « Present » au 32321 (SMS gratuit)

 

Nous avons besoin de vous, répondez Présent !

3766292442.jpg