jeudi, 31 mars 2016

Un rapport sur la Scolarisation d'enfants handicapés en milieu ordinaire

Afficher l'image d'origineL’ARS (Agence Régionale de la Santé) de Bourgogne a diffusé dans le cadre de son PRS (Projet Régional de Santé) un rapport sur la scolarisation en milieu ordinaire des enfants handicapés.

Dans un premier temps, ce rapport de 102 pages revient sur le contexte et les enjeux identifiés autour de la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap.  Il souligne ensuite que :

  • Leur scolarisation nécessite une vraie politique concertée.
  • Le mouvement inclusif est confirmé, mais il doit être accompagné
  • Les points de « rupture » sont à éviter
  • Une réelle cohérence est nécessaire entre les divers plans : PAI – PPA – PPS.

Lire le rapport : Pdf, 102 pages.

Source : www.handiplace.org

”Mes vacances sont plus fortes que les tiennes...” - APF Evasion recherche plus de 1000 accompagnateurs bénévoles

APF Evasion défend le droit aux vacances pour tous !

Affiche Mes vacances sont plus fortes 2015.jpg

Ainsi, le service vacances de l’Association des paralysés de France (APF) recherche des accompagnateurs bénévoles pour apporter une aide personnalisée à des vacanciers en situation de handicap moteur ou de polyhandicap cet été.

Toute personne de plus de 18 ans, dynamique, respectueuse des valeurs de l’APF et prête à donner 2 semaines de son temps peut devenir accompagnateur bénévole ! En 2016, c’est plus de 1400 vacanciers qui partiront en vacances en France ou à l’étranger, de juin à septembre, grâce à l’engagement de plus de 1000 bénévoles à leurs côtés.

A cette occasion, APF Evasion lance son nouveau site Internet www.apf-evasion.org qui donne la possibilité aux accompagnateurs bénévoles de candidater en ligne.

L’APF souhaite bouger les lignes pour permettre aux personnes en situation de handicap de goûter au plaisir des vacances !

 

> Un accompagnateur = un vacancier !

Les accompagnateurs participent à toutes les activités et visites proposées lors du séjour et aident les vacanciers dans tous leurs gestes quotidiens : manger, se laver, s’habiller, etc.

Véritable soutien pour la personne en situation de handicap, l’organisation des séjours prévoit un accompagnateur pour chaque vacancier.

Aucune compétence particulière n’est demandée aux bénévoles, il suffit d’être majeur avec une bonne résistance physique et surtout l’envie de partager des moments forts et inoubliables durant 2 semaines. « Beaucoup de bénévoles sont accros à APF Evasion, ils reviennent tous les étés depuis des années ! » confie Céline Lorenzi, responsable du recrutement au sein d’APF Evasion.

 

> Un nouveau site Internet : www.apf-evasion.org

A l’occasion du lancement de la campagne de recrutement des accompagnateurs bénévoles, APF Evasion lance son nouveau site Internet : www.apf-evasion.org.

Plus moderne et plus simple de navigation, il offre désormais la possibilité aux accompagnateurs et équipes encadrantes de candidater en ligne et de bénéficier d’un espace personnel.

A partir de l’année prochaine, les vacanciers pourront également s’inscrire à un séjour directement en ligne.

Des témoignages de vacanciers et d’accompagnateurs bénévoles viennent compléter les informations et aux conseils donnés sur ce site.

APF Evasion est également présent sur Facebook : https://www.facebook.com/APFEvasion.

 

 

Pour devenir accompagnateur bénévole, rien de plus simple !

 

→ en ligne : www.apf-evasion.org

→ par téléphone : 01 40 78 56 63

→ par courriel : evasion.accompagnateurs@apf.asso.fr

→ en demandant un exemplaire papier du dossier d’inscription à APF Evasion 17, bd Auguste Blanqui 75013 Paris

 

APF Evasion prend en charge les frais liés à l’accompagnement (transport, hébergement, repas, assurances). Des journées de formation sont programmées sur le lieu du séjour avant l’arrivée des vacanciers.

 

Soutien familial ou présence parentale

Congé de proche aidant ou congé de soutien familial, quelle différence avec le congé de présence parentale ?

Le premier est accordé pour aider un proche très dépendant du fait d’un handicap ou de son âge. Le second est prévu pour permettre d’assister un enfant de moins de 20 ans, handicapé ou gravement malade dont l’état nécessite une présence soutenue. Il est consenti à tout salarié sans condition d’ancienneté ce qui n’est pas le cas du congé de soutien familial qui nécessite au moins 2 ans d’ancienneté dans l’entreprise.

En matière de durée, le congé de soutien familial est limité à 3 mois renouvelable sans excéder un total de 12 mois dans la carrière professionnelle du bénéficiaire. Quant à la présence parentale, elle peut aller jusqu’à 310 jours ouvrés  sur une période de 3 ans pour un même enfant.

Ces deux congés spéciaux ne donnent droit à aucune rémunération, mais la présence parentale ouvre droit, selon la situation familiale,  à l’AJPP (Allocation journalière de présence parentale)  versée par la Caisse d’allocations familiales pour une durée maximale de 3 ans.

Pour en savoir davantage sur l’AJPP : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15132