jeudi, 31 mars 2016

les aidants familiaux : Ils sont près de 8,5 millions.

« En France près de  8,5 millions de personnes accompagnent au quotidien un proche dépendant du fait d’un handicap,  de l’âge ou d’une maladie». Quel parent peut aujourd’hui ignorer cette situation tellement ressassée qu’elle est quasiment devenue un lieu commun. Il en est de même, mais on ne le dira jamais assez, pour le fait que : « s’il est normal que la santé de la personne accompagnée soit une préoccupation majeure il est inquiétant que ce soit au détriment de la santé des aidants ».

A l’instar d’autres organismes, l’Association Française des Aidants a produit un rapport avec notamment comme objectif  de : « proposer des repères pour identifier des éventuels ajustements et améliorations à apporter à la prise en compte et l’accompagnement des aidants ».  Ce travail a permis la production des divers outils :  un livret destiné aux professionnels qui propose des pistes concrètes pour la prise en compte et l’accompagnement des aidants et un dépliant à destination des aidants qui présente toutes les grandes catégories de réponses et les interlocuteurs auxquels ils peuvent faire appel. 

Lire le rapport : Pdf, 32 pages.

Le dépliant santé : Ce dépliant à destination des aidants et de leur entourage a été conçu pour sensibiliser le plus largement possible sur les déterminants de la santé et les possibles altérations du fait de l'accompagnement d'un proche. Pour télécharger le dépliant : cliquez ici.

Le dépliant aidant : "Vers qui me tourner quand je suis aidant ?". Ce dépliant à destination de tous les proches aidants propose des pistes pour favorises la connaissance des dispositifs locaux vers qui s'adresser pour poursuivre leur parcours de soin. Pour télécharger le dépliant : cliquez-ici

 

Un rapport sur la Scolarisation d'enfants handicapés en milieu ordinaire

Afficher l'image d'origineL’ARS (Agence Régionale de la Santé) de Bourgogne a diffusé dans le cadre de son PRS (Projet Régional de Santé) un rapport sur la scolarisation en milieu ordinaire des enfants handicapés.

Dans un premier temps, ce rapport de 102 pages revient sur le contexte et les enjeux identifiés autour de la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap.  Il souligne ensuite que :

  • Leur scolarisation nécessite une vraie politique concertée.
  • Le mouvement inclusif est confirmé, mais il doit être accompagné
  • Les points de « rupture » sont à éviter
  • Une réelle cohérence est nécessaire entre les divers plans : PAI – PPA – PPS.

Lire le rapport : Pdf, 102 pages.

Source : www.handiplace.org

mardi, 01 mars 2016

Scolarisation et handicap

Ecole inclusive ? Un nouveau rapport …

Le CNESCO (Conseil national d'évaluation du système scolaire) a publié récemment un rapport sur la question de la scolarisation des élèves en situation de handicap.

L’importance des progrès réalisés ces 10 dernières années apparait clairement. Le nombre des enfants handicapés  scolarisés en milieu ordinaire a quasiment doublé. Désormais, « un élève en situation de handicap sur deux est scolarisé en milieu ordinaire ».

Mais, les difficultés n’ont pas pour autant toutes disparues.

  • Le taux de scolarisation en milieu ordinaire décroit en fonction de l’âge de l’élève.  Et, si la quasi-totalité des élèves en situation de handicap entre trois et cinq ans est à l'école maternelle, au lycée, ils sont quatre fois moins nombreux qu'au collège où ils ont déjà souvent été séparés des autres.
  • Les règles ne sont pas forcément respectées, en matière d’accessibilité par exemple : 25% des écoles construites depuis 2008 ne respectent pas les normes…

Le CNESCO conclut donc sur un bilan "en demi-teinte", citant pour référence, les établissements qui en France comme au-delà de nos frontières ont développé des pédagogies adaptées. Les résultats scolaires de tous les élèves y sont meilleurs. Il faut « Encourager la diversité des méthodes pédagogiques », développer le numérique, former les enseignants à de nouvelles approches et ne pas omettre  de « développer rapidement l’accessibilité physique » de l’environnement éducatif.

Le rapport ne s’arrête pas là, il préconise également d’inclure « la problématique du handicap » dans les projets des établissements scolaires, de nommer des enseignants « personnes ressources », et de former les élèves au handicap (Ndrl : Oui, vous avez bien lu).

Il faut respecter le développement singulier de l’élève et répondre à ses besoins « selon des méthodes pédagogiques souples et adaptées ». (Ndrl : Refrain bien connu, certes mais qu’il n’est pas inutile de rappeler).

Lire le rapport : Pdf, 36 pages.       http://www.cnesco.fr