lundi, 14 novembre 2016

Colloque "Recherche et accessibilité : des applications pratiques dans les transports" - 21 novembre 2016

La Délégation ministérielle à l’accessibilité (DMA), le Centres d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA), l'Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR) et le Groupement des autorités responsables de transport (GART) organisent le 21 novembre 2016 à La Défense, dans l'auditorium de la Tour Séquoia le colloque :

"Recherche et accessibilité : des applications pratiques dans les transports"image_colloque_DMA_cle5b2de8-764a3-e9414.png

 

Programme du colloque du 21 novembre 2016 "Recherche et accessibilité : des applications pratiques dans les transports" (PDF, 259 KO).

 

Après un rappel sur le Droit Européen des passagers en matière d'accessibilité, deux tables rondes "opérationnelles" sont proposées :

- les bases de données et l'information voyageurs : les calculateurs d'itinéraires

Les avancées en matière d'accessibilité ne serviront que si elles sont portées à la connaissance des utilisateurs.

Le STIF présentera à partir de ces outils un calculateur d'itinéraire à l'échelle régionale intégrant l'accessibilité disponible à partir de fin novembre.

- la gouvernance pour l'aménagement des arrêts et des espaces

A partir du guide de l'AFNOR, un débat évoquera les difficultés à travailler à plusieurs.

 

Ce colloque est gratuit. Les premiers inscrits seront les premiers servis.

Les inscriptions (nom, prénom, organisme) se font via le mail suivant : dma.sg@developpement-durable.gouv.fr

lundi, 12 septembre 2016

Nous attendons vos témoignages !

Nous attendons vos témoignages !

marie-pierre.morel@apf.asso.fr

 

Transporter un enfant handicapé en voiture est une situation souvent compliquée...

Adaptation Carony Kids.jpg

Il peut être installé sur le siège de la voiture dans un siège auto, sur un rehausseur, ou seulement avec la ceinture de sécurité du véhicule. Il peut rester assis dans son fauteuil roulant, voire sa poussette, dans un véhicule conçu pour cela, sous certaines conditions.

Vous éprouvez des difficultés à choisir ou à utiliser les produits grand-public ou spécialisés. Ou votre enfant voyage dans une situation inconfortable et vous ne le trouvez pas bien protégé. Ou encore, le véhicule qui le transportait a été accidenté, avec ou sans conséquence pour votre enfant.

Faites-nous part de votre expérience. Ces informations seront utiles à l’élaboration d’un guide sur "la sécurité automobile des enfants handicapés."

Merci d'adresser vos remarques et témoignages à Marie Pierre Morel  marie-pierre.morel@apf.asso.fr

 

 

Une école à la maison pour les enfants handicapés et malades

L’association École chez vous (VECV) scolarise gratuitement les élèves handicapés et malades à leur domicile. Les professeurs intervenant, diplômés d’État, sont rémunérés par le rectorat.

Des enseignants, sous contrat avec l’Éducation nationale, qui se déplacent gratuitement à domicile pour aider des enfants et des adolescents incapables de suivre un cursus en établissement scolaire, collectif et à plein temps, car en situation de handicap, malades ou en souffrance psychologique (dépression, phobie scolaire….) : ça existe ! Mais pas partout. Ce dispositif unique en France, développé par l’association École chez vous (VECV)*, n’est déployé qu’en Île-de-France et dans la région de Rouen où VECV possède une antenne. En attendant que cette dernière trouve les moyens d’essaimer plus largement, voire dans tout l’Hexagone, son initiative méritait d’être saluée et présentée.

Éviter de prendre du retard ou une déscolarisation

Scolarisés chez eux, ces élèves suivent les programmes officiels de l’enseignement élémentaire ou secondaire, à leur rythme et en fonction de leurs possibilités. Leurs professeurs leur évitent de prendre du retard, les préparent au brevet ou au bac. De quoi surtout et in fine leur permettre « de retourner complètement à l’école quand cela est possible », comme l’écrit l’association. Élise Jeanne

*Fondée en 1954 et reconnue d’utilité publique depuis 1985.